Histoires, culture et connexion

Histoires, culture et connexion est un outil commun mis en place par l’Institut d’histoire culturelle européenne (IHCE) de Lunéville et du CEntre de Recherche sur les Cultures Littéraires Européennes (CERCLE) de l’Université de Lorraine pour promouvoir un dialogue interdisciplinaire autour de l’histoire culturelle transnationale. Les deux institutions concernent l’Europe au sens très large, espace subjectif et mouvant au sein duquel les phénomènes de mondialisation, de migration et de déplacement des frontières politiques et culturelles agissent sur les représentations et les pratiques des individus. Ainsi, il s’agit autant de comprendre comment les maisons de disques françaises se sont emparées de la génération des artistes maghrébins immigrés durant les années 1950 que de découvrir les chorégraphies de la danseuse japonaise Fumido Ikeda qui commence sa carrière européenne en Belgique dans les années 1980 et ceci en mettant à contribution spécialistes de la question et artistes. L’histoire culturelle a un rôle explicatif à jouer dans la compréhension des nouvelles sociétés européennes du XXIe siècle qui doivent remettre en question les modèles sur lesquelles elles se sont construites. Mais elle ne doit pas oublier pour autant de s’interroger sur ses propres méthodes, qui ont été bouleversées entre autres par le material turn et le digital turn. Les articles publiés dans le carnet proposent des pistes de réflexion sur les nouvelles modalités du travail de chercheur aujourd’hui. Enfin, l’histoire culturelle étant non seulement l’étude des représentations mais également des pratiques, ce carnet veut placer le lecteur non plus seulement dans la position passive de celui qui apprend en lisant les recherches d’autrui mais également dans celle d’acteur en mettant à sa disposition les medias et les liens des oeuvres dont il est question dans les textes : morceaux de musique, extraits de film, afin de « pratiquer la culture ».